8 - Le centre droit le Jocker - 14

Serpent

Il fait parti des mousquetaires de l'attaque. C'est le "jocker" singulier. Le 8 symbôlise l'action pénétrante de l'esprit. Ce chiffre est celui de l'infini. Il a le sang froid du serpent. Comme lui, il est lucide et précis. Ce centre droit est d'une efficacité redoutable. Lorsqu'il ne marque pas lui même c'est lui qui fait marquer les autres pendant qu'il catalyse les regards de l'adversaire sur sa personne. Il sait aussi se rendre  pratiquement invisible c'est sa manière de se déplacer vite et en silence qui trouble le plus ses adversaires. Quand on le découvre, il est souvent trop tard. La souplesse est une autre de ses qualités. A l'occasion il se fait hermite pour mieux servir les siens en se fondant dans le paysage. Il se déplace en se fiant à son 7ième sens. Il est d'un naturel optimiste et déborde de bonne volonté. Il personnalise l'inconscient collectif de l'équipe.

 Leurs noms suffisent à raviver nos mémoires sur leurs exploits: KOHUT le Hongrois, AZNAR, CRUT, CELESTIN OLIVER, DOGLIANI, LOUBET, Paolo CEZAR, Rudi VOLLER....

 Ils ont tous eu la sérénité des joueurs qui jouent à la perfection sans donner l'impression d'être allé au bout de leurs moyens qui sont aussi infinis que le 8.

Paolo Cezar était de loin le plus fantasque après avoir émerveillé le public.

 Le centre droit nous permet de vérifier la justesse du système de jeu. C'est un tenseur d'énergie qui produit des forces pour traverser le camp adverse. Il est un principe d'exactitude à lui tout seul. LUCHO, l'ex portugais, et dernier parti, aurait pu devenir ce JOCKER. Les passes qu'il donnait montrent la justesse de son système de jeu. Il impulsait un juste équilibre dans le déroulement de la partie comme dans sa vie. Il ne lui manquait la volonté. On dirait que le centre droit n'a ni bord ni limite sur le terrain; il est partout et nulle part à la fois. C'est un briseur de symétrie; il a une liberté asymptotique (concept) . Avec lui sa sensation de force tranquille renvoit à des oxcillations qui paraissent chaotiques ou accidentelles. C'est comme des ondes qu'il envoie à ses partenaires. Chez les anciens il était comme un dieu lunaire, l'oeil de la nuit "sin". Sa singularité est une vertu qui aide a vaincre par la volonté. mais la confiance doit être respective.

 Surnomé le Relayeur chargé de faire parvenir le ballon aux attaquants 

*

Date de dernière mise à jour : 04/07/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site