Pour un foot-ball preste

Ballon

 

"L'OM ça ne s'explique pas": c'est Mario ZATELLI qui avait dit ça un jour. Désolé, Mario, mais toi qui avait été un grand joueur de l'OM et qui après tant d'années, avec dévouement et abnégation a entrainé, de la plus belle des façons, nos équipes, là, t'avais dit une connerie.

 Sur le chemin de l'initiation marseillaise, le futur sage doit être capable de tout expliquer pour que l'on continue, ici, à pratiquer un "foot-ball preste parsemé d'exploits truculents", ainsi que le proclamait le poëte (1924) au soir de la première coupe de France:

"Du foot-ball accadémique, nous sommes inintelligent".

 Si on se fit à la répartition accadémique des joueurs tel que celà figure encore dans quelques manuels, nous avons une représentation en "ligne": 1 le gardien de but, 2 L'arrière droit, 3 l'arrièrre gauche, 4 le demi droit, 5 l'arrière central, 6 le demi gauche, 7 l'aillier droit, 8 l'intérieur droit, 9 l'avant centre, 10 l'interieur droit, 11 l'aillier gauche.La présentation marseillaise est, ou plutôt devrait être, toute différente des 4 4 2 et je ne sais pas quoi, car chez nous la numérologie a un sens. Ce n'est pas pour rien qu'il existe des nombres. La numérotation a sa raison d'être qui est que deux nombres opposés doivent égaler le chiffre 11 car onze est le symbôle de l'Harmonie. Donc deux numéros de l'équipe doivent se compléter pour égaler ce nombre en cours de jeu; c'est ainsi que l'on a: 8-3, 9-2, 7-4, 6-5, et 10-1. Le 11 restant le nombre unique (une référence).Pendant la partie, l'ensemble sera amené à pratiquer le 8-9-2-3 d'un côté et le 7-6-5-4 de l'autre, avec le 1O et le 11 au milieu ( 8+9+2+3=7+6+5+4= 10+1=22 le recommencement).

Voilà pour ce qui est du placement numérologique que les joueurs doivent privilégier pendant la partie. A l'OM, moins qu'ailleurs, les joueurs ne sont pas que des numéros; chacun à sa spécificité qui fait son charme et le rend indispensable pour pratiquer ce foot-ball preste. Il doit être récruté en conséquence et pas seulement sur sa renommée. A l'OM il faut arrêter que ce soit le joueur qui choisisse son numéro.

Tout à l'heure on parlait tactique, l'idéal pour l'OM serait de remplacer le classsique 4 4 3 par le 11 22 44 qui sont les trois chiffres sacrés pour s'assurer de la victoire.

Il est important que tout le monde comprenne la tactique de son équipe, voilà pourquoi, on insitse pour que l'on arrête de faire n'importe quoi. Donc règle numéro 1 avoir, dans la transparence, au départ un bon placement de son équipe. Règle numéro 2 la RIGUEUR et la SIMPLICITE dans le jeu; essayer de jouer avec son complémentaire. Quand on passe aux phases de jeu plus compliquées, plusieurs schémas sont possibles : le Rectangle (2 3 8 9 par ex) en Triangle 4 5 6 ou 5 6 7 et le 1 IO 11 pour les contres rapides.

Cela signifie pas qu'il faut négliger les joueurs sur le banc ou le reste des 22; c'est dans le carré parfait du terrain adverse que les joueurs doivent apprendre à dominer la technique et l'instinct.

 Avoir un style de jeu qui soit propre à sa ville, c'est comme cela qu'en Espagne, en Angleterre et un peu en Italie, on s'est forgé une réputation et les Tifos se reconnaissent dans les clubs. Il ne s'agit pas de copier les autres grands club européen, car nous n'avons pas les moyens financiers pour celà, mais avoir un style de jeu personnel (preste) voilà qui peut permettre d'espérer décrocher d'autres étoiles.

Butom

*

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 04/07/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site