TACTIQUE

Tactique

ORDRE ET DISCIPLINE

Cette saison encore, on va beaucoup entendre parler tactique. Autant se familiariser avec sa signification.

Quand on dit que l'OM est "armé" pour jouer les premiers rôles, celà ne signifie pas porter une arme ou posséder une armée, mais que le collectif connait l'art de la tactique en fonction de ce qu'il peut accomplir dans la saison pour remporter un maximum de matchs aller - retour. Cet art repose, tout entier, sur l'ordre et la discipline. On juge des vertus d'une tactique en fonction de ce qu'elle a permis d'accomplir pour gagner et non comme un bien en lui même.  Les tactiques sont multiples et relèvent des fonctions du Coach avant chaque match. Une équipe avec des  joueurs plein d'ardeur et de "classe" ne suffit pas, il faut surtout que chacun soit discipliné pour respecter les consignes (ordres) du Coach. La  tactique c'est aussi l'art de s'engager à bon escient, sans se limiter à la seule légitimité de la défense de son territoire (camp), en gardant à l'esprit que l'adversaire vient pour conquérir le terrain en entier (les deux parcelles). Pendant le déroulement d'un match il n'y a aucun dialogue possible avec l'adversaire, aucune négociation possible: on gagne ou on perd, et entre les deux on s'en tire avec un "nul" considéré comme un moindre mal à l'extérieur, mais qualifié de points perdus (2pts) à domicile.

LE CHOIX TACTIQUE DU COACH

 Le coach définit une tactique en fonction des forces dont il dispose. Une tactique inappopriée rend les efforts inutiles. La tactique peut varier d'un match à l'autre en fonction de l'adversaire à affronter et  des joueurs qui sont opérationnels (en forme) et capables d'appliquer les consignes face aux joueurs adverses à neutraliser. La première responsabilité du coach est donc de connaitre la force adverse, les qualités des joueurs qui ne sont pas blessés et donc capables de jouer à leur poste; Il doit, par l'expérience (vision des matchs de l'adversaire), mesurer les différents choix tactiques possibles du coach adverse de façon à parer à toute enventualité en fonction du terrain (pelouse naturelle ou synthétique..), du temps prévu (météo), afin de limiter le plus possible les imprévus, les dangers possibles: Tous ce qui sert l'adversaire nuit à son équipe. C'est seulement quand on connait bien l'état de ses forces et celles de l'adversaire, avec les tactiques les plus souvent employées par l'autre coach, qu'on peut définir la meilleure tactique. Le coach doit donc avoir en réserve une deuxième tactique pour pouvoir changer les dispositions des joueurs en cours de jeux (fatigue, blessure, expulsion ou surnombre adverse dans un secteur de jeu). la tactique constitue le tout de la connaissance du football. C'est seulement ainsi qu'il peut être conçu comme un art. Ca devient une science quand ça conduit à étayer la supériorité de son équipe sur les équipes adverses. La tactique n'est pas une loi naturelle. Le choix tactique du jour doit permettre à son équipe d'instaurer son autorité sur le match. Après le match il convient de tirer les conséquences du choix tactique; pourquoi ça a bien ou mal marché. Songer dès la fin du match au match suivant et faire les réglages qu'il convient. Dès le lendemain on pratique les exercices qui conviennent en fonction du projet tactique mis en place. Ne pas se fier au hasard.  Se baser sur la beauté d'une composition d'équipe sur le papier ne peut pas compenser une défaite. Ne jamais donner l'impression qu'il y a des équipes fortes (supérieures) et d'autres faibles. Chaque joueur doit apprendre à jouer avec la confiance "craindre dégun"; avoir toujours la conviction qu'on peut gagner. Chaque joueur doit avoir un mental de fer. Le coach place ses joueurs sur différentes lignes avec des zones que chaque joueur doit occuper et défendre pour créer l'incertitude dans le camp adverse.

Les Dix commandements du coach:

-Respecter le choix tactique du Coach

-Tout ce qui sert l'adversaire vous nuit et inversement

-Ne pas faire courrir à son équipe le moindre risque possible

-Jouer avec la confiance "craindre dégun" et respecter la devise " Droit au but"

-Ne pas rentrer sur le terrain si on a pas dans l'esprit de tout faire pour gagner

-savoir saisir les occasions qui se présentent 

-tenir son poste et contenir les attaques adverses dans sa zone

-créer l'incertitude dans le camp adverse

-Participer à l'entrainement et aux exercices avec l'idée de progresser

-Jouer "collectif"

Le projet de jeu doit donc être basé sur la SIMPLICITE, la SOLIDARITE et le changement pour utiliser au mieux tous les joueurs. 

Le goal doit préserver sa cage lors des tirs adverses. Il doit pouvoir compter sur une défense qui ne soit pas la ligne maginot que l'on contourne.difficile d'imaginer qu'il peut aussi avoir un rôle de Capitaine.l'expérience de la dernière saison l'a confirmé.

*  

 

Date de dernière mise à jour : 13/08/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site