007- Le Directeur sportif

 

Ce poste a été créé en 2005 à l'OM pour s'occuper plus particulièrement du recrutement et des tifos. l'élu à ce poste a été JOSE ANIGO, un ancien joueur qui a fait parti, en 84, de l'équipe des "minots". José est devenu par intermittence entraineur de l'OM avant d'être remplacer et de redevenir le superviseur d'éventuelles bonnes recrues. C'est un peu un inspecteur qui enquête sur les affaires (bonnes ou mauvaises) qui a besoin "d'informateurs" qui, comme SKOBLAR par exemple, lui signalent les cibles (y compris chez les amateurs). Après, la sélection se fait en fonction des moyens budgétaires dont dispose le club. Le fait que pour bien occuper ce poste il faut être introduit dans le "milieu" du foot, français et étranger, avoir de bonnes relations avec les "maquignons" (marchands de joueurs, redoutables entremetteurs d'affaires pour les ventes et renégociation de contrats), et savoir se faire accepter comme le "grand frère" dans les clans de Tifos, fait que c'est un poste très exposé ...en coulisse. Et quand le Coach n'a pas d'atôme crochu avec lui, ça crée des animositées surtout quand les résultats ne suivent pas et que l'équipe et le coach se font "siffler" dans les bronches (Bronca) par les virages (Le Différent ANIGO/DESCHAMPS remonte au départ contraint et forcé de Pape DIOUF avec qui ANIGO avait affirmé sa solidarité). après, ce poste fut remis en cause, josé est parti dans un placard doré à l'étranger, puis a été licencié. Le profil de Directeur sportif relève toujours pour l'heure du mêtier d'"astrologue" capable de relever les grandes tendances des cycles planétaires dans le milieu du Foot-ball, en prévoyant les perturbations et les profonds  remaniements que peuvent refléter les dissonances des planètes dans les hautes sphères, afin d'aborder au mieux les moments favorables de la planète OM.

C'est ADONI ZUBIZRRETA

Né le 23 Octobre 1961

SIGNE DU SCORPION

On nous avez promis une Grosse Pointure, La nouvelle Direction a pleinement tenue sa promesse. Il a été GARDIEN ESPAGNOL INTERNATIONAL, il est devenu DIRECTEUR SPORTIF à l'Atlétic de BILBAO et au FC BARCELONE 2010-015 ; L'OM ne pouvait réver meilleur association  que GARCIA/ ZUBIZARETTA .

"IL FAUT SENTIR LE FOOT" a-t-il dit aux journalistes. Avec l'ensemble que Mac COURT est en train de mettre en poste à tous les niveaux, on tient là une grande Cuvée OM qui, clairement, va tout mettre en oeuvre pour décrocher dans les prochaines années la DEUXIEME ETOILE EUROPEENNE.

Avec l'entretien qu'il a accorder à "la ¨PROVENCE" (11/02/2017) on connait un peu mieux comment il entend travailler à son poste:

"l'OM est un club  qui a été déconnecté de ses différentes parties. Entre la formation et l'équipe première, entre l'équipe première et la partie administrative, entre l'administratif et le coach... L'OM a manqué de structure, d'organisation, de stratégie globale pour rassembler toutes les pièces du puzzle. Le role de Directeur sportif est celui de pivot. Il doit être au milieu de l'administratif et du sportif, il doit faire le lien entre les bureaux, le vestiaire, la formation, comprendre le besoin de chaque secteur et les mettre en adéquation avec une enveloppe pour développer le projet. J'ai une relation directe avec le coach, on discute beaucoup.. C'est inconcevable pour moi que le Directeur sportif impose un joueur à l'entraineur où qu'il fasse un achat sans que le Président ne soit au courant des conditions économiques.

Le football aujourd'hui est global, le monde est plus ouvert, faire venir un joueur ce n'est pas une question de nationalité ou de pays; on travaille toujours sur les profils des joueurs. Mon travail c'est prendre les besoins du coach,étudier le marché et soumettre au coach et au Président les conditions du transfert. Pour la formation mon travail est de développer une stratégie globale; celui de mieux structurer les choses, le marché est compliqué, il faut être sur le terrain, bien connaitre les joueurs sur le plan personnel. Nous avons besoin de nous reforcer sur ce plan là. On commence avec ce que nous avons et puis nous verrons. La relation avec les agents n'est pas la même qu'en Espagne. Le role du directeur sportif c'est de filtrer, j'aime la relation directe. L'agent est un élément du football; c'est comme l'arbitre. Ce serait plus simple si chaque joueur avait son propre agent, le problème ce sont tous les gens qui se trouvent au milieu. Parfois, pour arriver jusqu'à un joueur il y a beaucoup de monde. J'aime les équipes équilibrées, capables de jouer d'un bloc, de mettre la pression, d'attaquer, de partir en contre attaques... C'est ça l'équilibre.

Dans la cellule de recrutement il y a des personnes qui font bien leur travail; à Marseille il leurs a manqué l'aide et l'exigence. Il faut qu'elqu'un qui donne le plan, la direction à prendre, c'est ça qui a manqué dans le passé. Pour développer la formation, il faut du temps. La formation c'est du long terme. On va essayer de trouver du temps pour développer ça ici. On a commencer à inviter des responsables des clubs de marseille pour leur faire sentir qu'ils faisaient aussi partie du projet OM. On a parlé partenariat, et on va voir juqu'où on peut arriver."

 

*

 

*

 

 

*

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 11/02/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site